Leçon n°2 : Le rangement de la chambre parentale

Découvrez votre domicile avec un oeil neuf. Faîtes un état des lieux. Muni d’un papier et d’un stylo ou de votre tablette, prenez des notes. Rome ne s’est pas fait en un jour, commençons donc par votre chambre !

A – Votre chambre, ce cocon

C’est une des pièces maitresse de votre maison. Vous vous y reposez et ressourcez en toute intimité, c’est votre petit cocon ! Mais attention, si votre chambre est encombrée, votre esprit ne peut pas se reposer rend difficile votre sommeil. Une chambre rangée = Un esprit clair, commencez donc par là.

B – Un nid à poussière

Votre chambre et plus particulièrement votre lit sont les endroits qui comportent le plus de poussière, préférez donc des rangements fermés, là où la poussière n’ira pas. Aujourd’hui, le marché du rangement ne manque pas de ressources, vous y trouverez facilement dans les magasins d’ameublement et décoration tous types de boîtes, paniers, coffres etc …

C – Triez, rangez

Si vous manquez de placards, utilisez tous les coins et recoins disponible et essayez de cacher un maximum de choses, sous le lit par exemple. Pensez à des contenants qui se déplacent facilement.

C’est vrai que l’on a du mal à jeter mais, s’il vous plaît, ne transformez pas votre pile de journaux en table de nuit.

Dans vos placards, triez. Ce qui ne veut pas forcément dire jeter mais donner, vendre, échanger et consommer différemment. Posez-vous la question : Quelles sont les choses essentielles que vous emporteriez si vous deviez partir sur une île déserte.

 

Pour vous et rien que pour vous, nos autres trucs et astuces de ménage :

TOP